Accueil

Qu'est-ce qu'une eau potable ?
Histoire de l'eau potable désiradienne
Données sur les patients
Témoignages de médecins et scientifiques


TEMOIGNAGES DES MEDECINS ET SCIENTIFIQUES
 

Chirurgiens
Professeurs  Jean Robert Delpero, Yves Patrice Le Treut,
Michel Noirclerc
Docteurs      Jean Doremieux, Alain Dubau, Gérard Fromont,
Daniel Hans

Médecins
Professeur  Philippe Hartemann,

Docteur     Jean Texier

Anesthésistes
Docteurs     Luc Eulalie, Richard Laisné

Scientifiques
M.C. Durette-Dusset, Muséum National d'Histoire Naturelle (Paris)

Michel Lafont  CEMAGREF, Division Biologie des Écosystèmes Aquatiques (Lyon)

Robert  Nègre, Professeur Université Aix-Marseille III.

Sur le diagnostique d'une appendicite aiguë les Professeurs, Delpero et Le Treut et les Docteurs  Dubau, Fromont et Hans  confirment, que l'élément principal avant la chirurgie est l'examen du malade. Or,  ni les médecins du RNSP, ni ceux de la DDASS,  ni même ceux du Conseil Disciplinaire de l'Ordre National des Médecins, n'ont examiné les désiradiens.

Sur l'intérêt de l'intervention précoce, le Dr Dorémieux apporte un témoignage précieux.

Sur les histologies, le Dr Jean Texier, à accepté de relire les 28 lames du 1er août 1996, au 31 juillet 1997. Les autres ont été saisies par la justice. Le Dr Texier retrouve des résultats analogues à ceux du Dr Girodroux (histologiste Guadeloupéenne), et ajoute : "Dans l'ensemble, les lésions sont assez superposables à ce que l'on peut trouver en métropole"

Sur la méthodologie épidémiologique, le Professeur Noirclerc relève les absurdités du Rapport d'Investigation

Les anesthésistes qui ont examiné les patients, avant les interventions et vu les appendices enlevés, témoignent.

Sur le Rapport d'Investigation, le Professeur Hartemann donne son opinion. C'est un spécialiste de la Santé Publique et ce qu'il dit, en particulier des analyses de l'eau sont en contradiction complète, avec la version officielle.

Madame Durette-Dusset  et Monsieur Lafont ont réalisé l'identification de trois vers recueillis aux robinets des désiradiens, dans une eau qualifiée de "potable" par les autorités sanitaires.

Le Professeur, Robert Nègre, donne son opinion sur l'analyse faite par le CRCE de la ville de Paris faite le 23 septembre 1997. Il connaît bien le problème de la pollution de l'eau. Il a écrit l'ouvrage :

       L'alimentation  risque  majeur
                       écologie systémique
                      Editions : ellipses 1990